Wikipedia : le vent du changement

Pour rester dans la cour des grands du web, Wikipedia mise sur le changement.

Wikipedia, l’encyclopédie collaborative, est toujours aussi populaire. Avec plusieurs centaines de millions de visiteurs chaque mois (plus de 374 millions par mois en septembre 2015), 70000 collaborateurs et environ 40 millions d’articles présents en ligne, la plateforme collaborative est actuellement le septième site le plus visité du web.

Une notoriété hors-norme que les dirigeants du projet se doivent d’entretenir et de développer afin de continuer à rivaliser contre les géants du web que sont Google et les réseaux sociaux. 

Et dans cette optique, Wikipedia a entamé la mise en place de changements importants.

L’UX avant tout

Après une récente rumeur annonçant un projet de moteur de recherche intelligent – le Knowledge Engine de Wikipedia– , l’encyclopédie libre en ligne a annoncé cette semaine de nouveaux changements qui témoignent d’un souci des dirigeants pour l’experience utilisateur des millions d’internautes visitant chaque jour la plateforme à la recherche d’informations.

Tout d’abord, la sortie d’une nouvelle version de l’application mobile Wikipedia sur iOS dont l’objectif est de favoriser la découverte de nouveau contenu. Au rayon des nouveautés, les développeurs du projet ont également mis en place un nouveau système de remplissage automatique efficace et intelligent lors de la recherche de sujets via le moteur de recherche interne du site.

Des changements qui coincident avec l’arrivée au sein de la société d’un nouveau directeur exécutif intérimaire. Une arrivée qui pourrait être la source de changements plus importants.

Un moteur de synthèse vocale à venir

Dans l’optique d’améliorer l’accessibilité de son contenu gargantuesque auprès des internautes non-voyants ou dislexiques, Wikipedia a également annoncé travailler sur le développement d’un tout nouveau moteur de synthèse vocale polyglotte.

Conformément à l’état d’esprit du projet Wikimedia, ce nouvel outil est développé en open-source, et sera donc à la disposition de tous pour être développé, amélioré et réutilisé dans le futur. Au final, l’objectif est que ce moteur de synthèse vocal soit capable de reproduire une lecture naturelle des articles dans les plus de 300 langues actuellement présentes sur la plateforme encyclopédique.

Tous ces changements témoignent de l’envie et de la volonté de Wikipédia de ne pas se laisser distancer par les géants du web dans le domaine de l’innovation et de l’accessibilité !

 

Categories
News sur le Web
Aucun commentaire

Répondre

*

*

Dans la même catégorie