Qu’est-ce que l’ubérisation

ou le combat des Industries traditionnelles contre la montée des solutions digitales globales

Le mot vient d’exploser sur le Web: Ubérisation de tous les services, à terme de toutes les Industries.

Ethymologie du concept d’Ubérisation

Maurice Lévy dans le Financial Time

Source: FT.com

C’est le Président Directeur Général de Publicis, Maurice Lévy, qui l’a utilisé en premier lors d’une interview donnée au Financial Times en décembre 2014.  Il reprenait une polémique d’alors: le combat des taxis parisiens contre la vague des services VTC Uber.  Il parlait de crainte de toutes les entreprises de service qui devront progressivement faire face à des solutions à prix cassés, portées par Internet et la montée de son utilisation sur mobile. Monsieur Lévy mène son propre combat pour maintenir le géant de la publicité à la pointe de son secteur. Il aperçoit déjà toutes les possibilités qu’offrent Internet à des jeunes start up qui pourraient ébranler la position de leader de son groupe dans ses activités.

Un combat qui remonte à la démocratisation d’Internet

Depuis qu’Internet existe, les opportunités de venir secouer des activités bien installées se multiplient. Il y a déjà une quinzaine d’années, le secteur de la musique était affolé par le partagUbérisation de tous les secteurse en ligne de chansons sur Napster. Les distributeurs qui prenaient la part du lion sur la vente de CDs réalisaient que leur reigne arrivait à une fin et qu’il fallait maintenant se renouveler. L’immobilier a certainement été un des secteurs qui a ensuite vu son modèle menacé par la multiplication des annuaires de petites annonces. Les professionnels de l’immobilier en France viennent d’ailleurs d’annoncer la future sortie de leur site bienici.com qui aura pour principal objectif de combattre les sites type leboncoin sous prétexte de « bonnes pratiques ». L’exemple du secteur du tourisme est certainement celui qui démontre la force de ce mouvement avec des sites comme Airbnb ou encore Booking qui réprésentent maintenant plus de la moitié des réservations en ligne.

Un futur pour toutes les entreprises?

Bien que la généralisation à tous les secteurs semble improbable à court terme, le phénomène d’ubérisation est toutefois la preuve que chaque entreprise doit aujourd’hui se remettre en question face à la digitalisation. Refuter la force de cette dernière équivaut à une prise de risque réelle qui peut se solder par une sortie express du marché. A quand la prise de commandes industrielles par intermédiaire Web?

Categories
Transformation digitale
Aucun commentaire

Répondre

*

*

Dans la même catégorie