Suicide : Facebook veut sauver votre vie

Suite à la tragédie d'un suicide en direct sur périscope, Facebook prend les devants en améliorant sa fonction de prévention anti-suicide.

Le réseau social a développé cette fonction en mettant en place un véritable outil vous permettant d'en savoir plus sur un statut particulièrement inquiétant d'un de vos contacts en le notifiant d'une phrase "Un ami pense que vous faites face à une situation difficile et nous a demandé de regarder votre récent post". Un peu intrusif comme technique plutôt que d'aller tout simplement parler directement à cet(te) am(ie) via messenger ou par téléphone. Peut-on faire confiance au réseau social et espérer obtenir un véritable soutien ?

Question Facebook Suicide

Certains statuts Facebook peuvent implicitement et explicitement représenter un véritable appel à l'aide et pas simplement un besoin de se victimiser ou de vouloir attirer l'attention de ses contacts pour se sentir exister et considéré. Le réseau social l'avait déjà compris et avait proposé dans le passé une solution pour "alerter" ce genre de posts mais force est de constater qu'il va plus en loin en 2016 en améliorant cette fonctionnalité pour la rendre plus accessible et proposer plus efficacement de l'aide, soit en parlant à quelqu'un ou en recevant des conseils et un véritable support.

Comment fonctionne l'outil de prévention anti-suicide ?

Vous pouvez observer sur la capture d'écran ci-dessous que Facebook veut aider Kevin en lui proposant d'envoyer un message ou d'appeler un ami "de confiance", de contacter une helpline, d'obtenir des conseils et astuces pour se sentir mieux, ou bien de tout simplement ne pas se sentir concerné et de continuer à naviguer tranquillement sur son mur Facebook.

"Nous avons des équipes qui travaillent 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 à travers le monde, qui regarde chaque signalement entrant. Ils priorisent les plus sérieux comme ceux parlant de blessures auto-infligées". Facebook prend cela très au sérieux et ne lésine pas sur les moyens en ayant développé cet outil en collaboration avec des organisations de santé telles que Forefront, Lifeline et Save.

Le contenu alarmant ou suicidaire peut être signalé à Facebook en suivant ce processus très simple et grâce au nom et l'url du profil de la personne. Vous pouvez également prendre une capture d'écran du post de votre ami et l'uploader sur l'interface pour faciliter l'analyse.

Formulaire de signalement facebook suicide

Question Facebook suicide mobile

 

 

 

L'affaire du suicide en direct sur Periscope

Cette question du suicide rappelle l'affaire d'une jeune fille qui avait donné rendez-vous sur Periscope à 16h pour se jeter en direct sous la rame du RER C à 16h20. Peut-être que ce drame aurait pu être évité si Twitter avait mis en place un système similaire. Pour rappel, Océane une jeune femme de 19 ans et originaire d'Egly (Essonne) avait donc inviter ses followers à un "live" sur la plateforme Periscope en expliquant qu'elle allait commettre quelque chose de "choquant" et qui n'allait définitivement pas convenir aux mineurs. La jeune fille a conclu son live en commettant son suicide avec son téléphone à la main, ne laissant qu'un pompier ramassant ce portable comme dernier plan de scène. La jeune fille a également déclaré juste avant que "tant qu'on ne tape pas dans la provoc', les gens ne comprennent pas".

Et vous, au-delà de l'initiative de Mack Zuckerberg qui semble tout à fait louable, peut-on tout de même penser que cela va véritablement éviter de nouveaux drames et que le meilleur moyen ne serait-il tout simplement pas de parler directement à cet(te) ami(e) plutôt que d'en faire part à Facebook ?

Categories
Médias Sociaux
Aucun commentaire

Répondre

*

*

Dans la même catégorie