Les réseaux sociaux, meilleur indicateur de vote aux présidentielles?

ou comment Facebook arrive à prédire les tendances de votes aux Etats-Unis

C’est connu, la force des réseaux sociaux est de savoir qui nous sommes, ce que nous faisons (parfois à la limite de la décence) et ce que nous pensons.  Et c’est souvent statistiquement représentatif.  Après tout, Facebook, c’est 1. 59 milliard d’utilisateurs dont plus d’un milliard actifs.

Nombre d'utilisateurs de Facebook en 2016

Et tout comme Google peut prévenir des épidémies de grippe par la simple statistique de recherche sur le mot « grippe », Facebook peut déjà fournir des tendances de vote dans chaque région.

Aux Etats-Unis, des études annoncent déjà les résultats aux présidentielles

Prédictions présidentielles aux Etats-Unis

Ces prédictions sont encore basées sur le nombre de likes que récupèrent les candidats.  C’est clairement faussé par le comportement des utilisateurs Facebook qui, jeunes, intéragissent plus volontairement que les populations votantes.  Aux Etats-Unis, ce sont 58% des adultes qui sont actifs sur le réseau social mais la proportion de femmes, jeunes à faible revenu est sureprésenté.

Ainsi, pour les élections présidentielles américaines, Bernie Sanders prendrait le pas sur Hillary Clinton avec un ratio de 3 pour 1 et Donald Trump se placerait en troisième position, largement devant les candidats Ted Cruz et Marco Rubio.

 

Alors, pouvons-nous espérer prédire nos propres élections de 2017 sur Facebook?

Voyons un peu le nombre de Likes de nos principaux candidats potentiels et en ajoutant quelques principales figures qui pourraient se présenter.

Nicolas Sarkozy 957 572 likes
Marine Lepen 943 715 likes
François Hollande 817 331 likes
Jean-Luc Mélanchon 362 679 likes
Alain Juppé 123 270 likes
Manuel Valls 73 487 likes
François Bayrou 54 213 likes
Jean-François Copé 51 535 likes
Nadine Morano 44 644 likes
Jacques Attali 31 898 likes
Daniel Cohn-Bandit 27 944 likes
Philippe de Villiers 2 268 likes

Le résultat est pour le moins non conclusif.  L’activité « promotionnelle » de chacun sur Internet a l’air de particulièrement influencer le nombre de likes.  Nicolas Sarkozy serait gagnant en 2017 juste devant Marine Le Pen.  Des favoris comme Alain Juppé seraient rapidement écartés au premier tour avec des scores pour le moins médiocre.  C’est peut-être tôt pour faire des prédictions car elles ne semblent pas forcément réalistes.

Il est à noter que parmi les « amis Facebook » du compte utilisé pour relever les montants de likes, nombreux étaient ceux qui avaient liké plusieurs pages de candidats avec parfois des extrêmes impressionnantes.

Merci Facebook, tu démontres encore une fois que tu récoltes peut-être trop d’activité et pas assez d’engagement pour être représentatif du monde réel.

 

Sources:

  • Statista pour le nombre d’utilisateurs Facebook dans le monde,
  • FiveThirtyEight pour les projections américaines et la carte de likes,
  • Pages Facebook des candidats.

 

Categories
Transformation digitale
Aucun commentaire

Répondre

*

*

Dans la même catégorie