Les marques à l’assaut de la santé connectée

La e-santé est un des marchés technologiques les plus porteurs à l’heure actuelle. Et s’il fallait un signe qui ne trompe pas, c’est l’entrain des grands groupes pour se...

La e-santé est un des marchés technologiques les plus porteurs à l’heure actuelle. Et s’il fallait un signe qui ne trompe pas, c’est l’entrain des grands groupes pour se positionner dans ce domaine.

Philips, AT&T ou encore Samsung et Nokia : les grandes entreprises internationales multiplient actuellement les annonces de lancement de produits de e-santé ou le rachat de start-up spécialisée dans l’IoT.

Que ce soit pour les patients ou les professionnels de santé, la multiplication des innovations technologiques dans le domaine sanitaire offre de nombreux avantages et bénéfices sur le bien-être ou l’économie.

Focus sur ces innovations qui allient technologie et santé pour le bien de la science.

La e-santé entre technologie, médecine et bien-être

De l’électroménager à la santé connectée, il ne semble y avoir qu’un pas que Philips, la marque néerlandaise, a récemment franchi. En commercialisant des produits de santé, tels qu’un pèse personne, des tensiomètres ou encore un thermomètre, la marque essaye de se faire une place au milieu des groupes pharmaceutiques, startups, et autres entreprises qui dominent déjà le domaine. Des objets basiques, sans plus-value particulière par rapport à la multitude d’objets connectés qui pullulent déjà sur un marché déjà bien développé.

Mais le groupe d’électroménager n’est pas le seul à tenter sa chance sur le marché des objets de santé connectée. A la croisée des chemins entre technologie, médecine et bien-être, le marché de la e-santé attire des entreprises de tout bord, en particulier les leaders du web et des nouvelles technologies.

Google et Apple, à la pointe de la santé connectée

Comme souvent, Google voit plus grand et plus loin que ces compétiteurs. Pendant que certains commercialisent encore bracelets et montres connectées, le groupe de Larry Page se tourne déjà vers le futur en déposant brevet après brevet dans le domaine de la e-santé.

Et plutôt que de se contenter de porter des « wearables », ces vêtements ou accessoires connectés, Google nous propose un environnement entièrement connecté afin d’assurer notre suivi médical : la salle de bain.

En intégrant des capteurs dans les objets présents dans notre salle de bain, du siège des toilettes au miroir, en passant par le tapis de bain, Google entend bien prendre soin de notre santé … en récoltant un maximum de données.

Et quand Google est là, Apple n’est jamais très loin dans la course à l’innovation. Pour rester au contact de son concurrent, la marque à la pomme mise également sur la e-santé. En recrutant en 2016 Yoki Matsuoka, ancienne spécialiste de la e-santé chez Google, Apple dévoile clairement ses ambitions.

Le marché de la santé connectée se trouve aujourd’hui dans une situation de développement rapide grâce aux nombreux acteurs qui s’en mêlent. Une aubaine pour les patients et les professionnels, qui devraient bénéficier dans le futur de nombreuses nouvelles innovations.

 

 

Categories
Transformation digitale
Aucun commentaire

Répondre

*

*

Dans la même catégorie